Sondage :

Votre avis sur le site

Voir les résultats
Lire les commentaires de ce sondage(34)
  Génial !(1312 votes)
  Bien(182 votes)
  Peut mieux faire(84 votes)
  Vraiment bof(118 votes)
  Avis neutre(55 votes)

Publicité




Partenaires




Jmax-Hardware

mxdev.net

96 visiteur(s) en ligne

Pas assez de DRM sur Internet

Rubrique : droits des internautes, écrit le 2007-05-20 10:23:03 par Troll.

Image: downwithdrmlb7.th.jpg

La polémique des DRMs n'est décidément pas prête d'être résolue. En effet, au moment où les principaux acteurs commençaient à se mettre d'accord pour diminuer la diffusion de musique protégée par DRM et où certains majors cédaient l'ouverture de leur catalogue, la société MRT (Media Rights Technologies) vient de condamner publiquement Apple, Microsoft et autres pour ne pas utiliser suffisamment de DRM, alors même que ces compagnies visent la disparition de ces formats !

MRT veut plus de DRMs :

Un nouveau conflit au sujet des DRMs pourrait bien s'ouvrir dans les prochaines semaines, seulement cette fois ce ne seront pas les associations de consommateurs qui militeront pour l'arrêt des DRMs mais au contraire la MRT qui défendra le besoin d'en mettre bien plus et de manière plus stricte !
Seulement les principaux acteurs visés sur la toile seraient plutôt disposés à s'en débarrasser : Apple (pour iTunes), Microsoft (pour Vista), RealNetworks (pour RealPlayer) et Adobe (pour Flash) proposent tous un lecteur permettant de lire les médias non protégés et tendent tous à abandonner les protections numériques sous forme de DRM.

La MRT va même plus loin :

« CNN, NPR, Clear Channel, MySpace, Yahoo et YouTube utilisent tous ces lecteurs illégaux pour distribuer du contenu sous droit d'auteur » explique Hank Risan, CEO de MRT, précisant que ces quatre grands représentent 98% du multimédia sur Internet. « Nous tiendrons les concernés pour responsables. » MRT n'hésite donc pas une seconde à attribuer la prolifération de la violation de droits d'auteur à ces quatre grands industriels. Cependant, ces messieurs de la MRT sembleraient confondre "diffusion illégale" et "diffusion sans DRM". Le contexte actuel nous laisse espérer qu'une action en justice pour non-utilisation de DRM ne serait pas faisable. De plus, toutes ces sociétés qui avaient fini par militer pour l'abandon des DRMs seraient-elles prêtes à revenir sur leur choix ?



source : IDN

scoopeo    Partagez sur Yahoo! Mon Web 2.0  bookeet  pioche  Partagez sur del.icio.us  Partagez sur digg.com  Partagez sur furl.net  Add to Google spurl  simpy  Partagez sur netscape.com  Partagez sur StumbleUpon  tapemoi  Partagez sur Google Bookmarks  Partagez sur Technorati  Partagez sur blinklist  fuzz  nuouz  Partagez sur Newsvine  Partagez sur ma.gnolia 

Soyez le premier à commenter cette actualités ! !

Voir toutes les actualités



Aucun commentaire



[-]
Réponse rapide
Message
Entrez votre réponse à ce message ici.



Vérification de l'image
Vérification de l'image
(insensible à la casse)
Veuillez saisir le texte contenu dans l'image de gauche dans la zone de texte ci-dessous pour éviter les réponses automatiques.

Actualités similaires :