Sondage :

Votre avis sur le site

Voir les résultats
Lire les commentaires de ce sondage(34)
  Génial !(1312 votes)
  Bien(182 votes)
  Peut mieux faire(84 votes)
  Vraiment bof(118 votes)
  Avis neutre(55 votes)

Publicité




Partenaires




Jmax-Hardware

mxdev.net

103 visiteur(s) en ligne

Spirit découvre de la Silice pratiquement pure sur Mars

Rubrique : autre, écrit le 2007-05-26 10:27:38 par Troll.

Image: marsredplanetld4.th.jpg

Lorsque le premier robot avait atterri sur Mars en janvier 2004, les scientifiques de la NASA ne lui prévoyait qu'une espérance de vie de tout au plus 4 mois' Pourtant ce petit robot, visiblement très résistant, ne cesse de montrer qu'il n'abandonnera pas sa quête, aidé de temps à autre par les vents de Mars qui nettoient ses panneaux solaires. Cependant, récemment une des six roues de notre ami s'est bloqué, et demeure irrémédiablement dans cet état, creusant ainsi un sillon derrière le robot qui continue d'avancer avec ses cinq autres roues. Profitant de cette occasion, les scientifiques ont décidé d'analyser la roche mise à nu par cette ornière.

Au 1150ème sol martien, c'est-à-dire la 1150ème journée passée sur la planète, le rover a ainsi mis au jour un sable d'un blanc pratiquement immaculé, pauvre en souffre contrairement à ce qui avait été analysé jusqu'à présent, mais surtout particulièrement riche en silice.

Des examens complémentaires ont déterminé que ce sable était composé à plus de 90% de silice pure, un matériau ressemblant au quartz terrestre, mais se présentant sous une forme amorphe (non cristalline).

Les géologues pensent que cette silice pourrait avoir été produite par l'interaction entre les matériaux du sol et des vapeurs volcaniques acides en présence d'eau, un scénario parfaitement plausible dans le passé martien. D'autres hypothèses sont encore évoquées, mettant en oeuvre de l'eau chaude stagnante et divers éléments.

"Nous avons scruté des dizaines de tronçons du sillage laissé par la roue immobilisée de Spirit", déclare Steve Stuff, de l'université d'Etat de l'Arizona, le premier à avoir proposé ce type d'analyse au moyen du spectrographe thermique du petit engin.


Un coeur de verre ?

La forme du sillon, et sa largeur, permettent au spectromètre à particules alpha en rayons X monté sur le bras robotique de Spirit de toucher le sol en son endroit le plus profond (jusqu'à une dizaine de centimètres) et d'en fournir une analyse précise. Alors qu'une présence de souffre avait déjà été détectée en nombre d'endroits du sol martien, amenant la possibilité d'une présence antérieure d'eau, cette découverte de silice presque pure vient conforter l'hypothèse d'un passé humide.

Sur Terre, la silice prend généralement une forme similaire à celle du cristal de quartz et est l'élément principal du verre à vitre. Celle décelée sur Mars serait cependant non cristalline, elle ressemble à du verre à l'état naturel.

L'endroit de la découverte a été baptisé Gertrude Weise, du nom d'une joueuse de base-ball professionnelle bien connue outre-Atlantique.

Une petite photo du coeur de verre de Mars :

Image: sp150dl7.jpg




Source : futura-sciences.com

scoopeo    Partagez sur Yahoo! Mon Web 2.0  bookeet  pioche  Partagez sur del.icio.us  Partagez sur digg.com  Partagez sur furl.net  Add to Google spurl  simpy  Partagez sur netscape.com  Partagez sur StumbleUpon  tapemoi  Partagez sur Google Bookmarks  Partagez sur Technorati  Partagez sur blinklist  fuzz  nuouz  Partagez sur Newsvine  Partagez sur ma.gnolia 

Soyez le premier à commenter cette actualités ! !

Voir toutes les actualités



Aucun commentaire



[-]
Réponse rapide
Message
Entrez votre réponse à ce message ici.



Vérification de l'image
Vérification de l'image
(insensible à la casse)
Veuillez saisir le texte contenu dans l'image de gauche dans la zone de texte ci-dessous pour éviter les réponses automatiques.

Actualités similaires :