Sondage :

Votre avis sur le site

Voir les résultats
Lire les commentaires de ce sondage(34)
  Génial !(1312 votes)
  Bien(182 votes)
  Peut mieux faire(84 votes)
  Vraiment bof(118 votes)
  Avis neutre(55 votes)

Publicité




Partenaires




Jmax-Hardware

mxdev.net

77 visiteur(s) en ligne

Hadopi : Le logiciel libre en danger ?

Rubrique : droits des internautes, écrit le 2009-03-08 19:50:21 par Bilifly.

Image: april-logo.pngAlors que les débats du projet de loi Création et Internet commencerons le 10 Mars prochain à l'Assemblée Nationale, l'association April dénonce une nouvelle fois son désaccord avec le mouchard filtrant propriétaire de l'Hadopi. L'April estime que ce mouchard filtrant menace le logiciel libre qu'elle défend.

Le combat de l'April continu face au projet de loi Création et Internet, suite à la transmission d'un rapport par le Conseil Général des Télécommunications (CGTI) au ministère de la Culture, l'association porte son attention à un passage de ce rapport où il mentionne de : " mener à bref délai une expérimentation portant sur le filtrage sur le poste client synchronisé avec un serveur central ". Selon l'April, il s'agit tout simplement de l'installation d'un mouchard filtrant.

Un abonné qui est responsable de sa connexion internet doit s'assurer qu'elle ne doit pas être détournée pour du téléchargement illégal (dans le cas du Wi-Fi peu voire pas sécurisée). Si l'abonné est inculpé alors qu'il n'a jamais téléchargé illégalement, il doit prouver sa bonne foi en faisant valoir les moyens de sécurisation de son installation. D'après l'April, " il s'agit de faire installer un mouchard filtrant sur les ordinateurs de tous les internautes qui craignent de se voir accuser par l'Hadopi, soit parce qu'ils sont incapables de sécuriser leurs bornes Wi-Fi, soit tout simplement parce qu'ils sont conscients que l'adresse IP n'est pas une donnée qu'ils peuvent sécuriser ".

Cette pratique est dérangeante et même dangereuse pour le logiciel libre : " Il serait en effet absurde de prétendre filtrer les communications d'un utilisateur de système libre. Logiciel Libre et dispositifs de contrôle d'usage, de surveillance et de filtrage fermés sont ontologiquement incompatibles. Comme cela a été maintes fois expliqué lors des débats sur la loi DADVSI, sur un système libre, l'utilisateur a le contrôle de sa machine et peut neutraliser tout mécanisme visant à le contrôler ou à le surveiller.

En résumé, tout comme il n'est pas possible d'empêcher un utilisateur de logiciels libres de faire des copies privées, il n'est pas possible de lui coller ouvertement un mouchard filtrant. Dès lors, avec l'Hadopi, les utilisateurs de systèmes libres se retrouveront dans une insécurité juridique discriminatoire intolérable.
"

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l'April.

scoopeo    Partagez sur Yahoo! Mon Web 2.0  bookeet  pioche  Partagez sur del.icio.us  Partagez sur digg.com  Partagez sur furl.net  Add to Google spurl  simpy  Partagez sur netscape.com  Partagez sur StumbleUpon  tapemoi  Partagez sur Google Bookmarks  Partagez sur Technorati  Partagez sur blinklist  fuzz  nuouz  Partagez sur Newsvine  Partagez sur ma.gnolia 

Lire les commentaires (1)

Voir toutes les actualités



Pages : 1
Zarnergun Hors ligne
Petit Branleur Heureux :)
******

Messages : 4 191
Inscription : Feb 2007
Réputation : 12
Message : #1
RE: Hadopi : Le logiciel libre en danger ?
D'ailleurs la pétition pour ce qui sente que cette loi n'est pas vraiment 'optimale' pour ne pas dire non adaptée et totalement déplacée !

http://www.svmlemag.fr/petition_riposte_graduee

Légèrement en vacances (bcp en fait)
Bux
12-03-2009 22:41 PM
Envoyer un email à cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Pages : 1



[-]
Réponse rapide
Message
Entrez votre réponse à ce message ici.



Vérification de l'image
Vérification de l'image
(insensible à la casse)
Veuillez saisir le texte contenu dans l'image de gauche dans la zone de texte ci-dessous pour éviter les réponses automatiques.

Actualités similaires :