Sondage :

Votre avis sur le site

Voir les résultats
Lire les commentaires de ce sondage(34)
  Génial !(1312 votes)
  Bien(182 votes)
  Peut mieux faire(84 votes)
  Vraiment bof(118 votes)
  Avis neutre(55 votes)

Publicité




Partenaires




Jmax-Hardware

mxdev.net

89 visiteur(s) en ligne

Toulouse : première grande ville française à rejoindre l'APRIL

Rubrique : GNU/Linux / Monde du libre, écrit le 2011-10-27 12:00:02 par Troll.

Image: april-logo_00d2000000304281.pngToulouse est maintenant la sixième collectivité française à adhérer à l'APRIL (Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre) et la première grand ville française à le faire, une preuve d'engagement de la ville au sein des problématique numériques.

C'est à l'occasion de la manifestation Toulouse Numérique que le maire de Toulouse, Pierre Cohen, a officiellement signé l'adhésion de Toulouse à l'APRIL, après que la décision fût votée en conseil en juin dernier.

Dans un communiqué, Pierre Cohen déclare "Cette adhésion témoigne de l'effort fait par la ville de Toulouse pour développer la part des logiciels libres mis à disposition de ses agents et de la volonté d'ouverture des marchés publics de la ville aux solutions libres. Par son adhésion, la ville de Toulouse entend renforcer le réseau de vigilance que l'April met en œuvre pour protéger le développement des technologies libres".

Image: adhesion-toulouse-april-3.jpg
Pierre Cohen (à droite) signant
l'adhésion de Toulouse à l'APRIL
Après la Région Ile-de-France, Grigny (69), Pierrefitte-sur-Seine (93), Pont-Audemer (27) et Yerres (91), la cité se place donc en sixième collectivité à rejoindre les plus de 5 400 membres de l'APRIL.

Pour Frédéric Couchet, délégué générale de l'APRIL, "L'adhésion de la ville de Toulouse, sixième collectivité à nous rejoindre, est un signe fort. Les logiciels libres ne s'adressent pas qu'aux petites structures, associations ou villes. Tous les citoyens, quel que soit leur lieu de résidence, ont intérêt à l'établissement d'un cadre favorable au logiciel libre. Nous encourageons donc toutes les collectivités à suivre l'exemple toulousain et à promouvoir, via le logiciel libre, plus de liberté et de transparence".

Dans le même esprit, la communauté urbaine du Grand Toulouse à récemment publié un appel d'offre pour une prestation de service de migration des outils bureautiques vers les logiciels libres au profit de la ville de Toulouse. Elle vient en outre de lancer son portail Open Data sur lequel les données de la communauté urbaine sont publiées sous la licence libre ODbL. Enfin, Toulouse acceuillera le 26 et 27 novembre prochain l'évènement "Capitole Du Libre".

scoopeo    Partagez sur Yahoo! Mon Web 2.0  bookeet  pioche  Partagez sur del.icio.us  Partagez sur digg.com  Partagez sur furl.net  Add to Google spurl  simpy  Partagez sur netscape.com  Partagez sur StumbleUpon  tapemoi  Partagez sur Google Bookmarks  Partagez sur Technorati  Partagez sur blinklist  fuzz  nuouz  Partagez sur Newsvine  Partagez sur ma.gnolia 

Soyez le premier à commenter cette actualités ! !

Voir toutes les actualités



Aucun commentaire



[-]
Réponse rapide
Message
Entrez votre réponse à ce message ici.



Vérification de l'image
Vérification de l'image
(insensible à la casse)
Veuillez saisir le texte contenu dans l'image de gauche dans la zone de texte ci-dessous pour éviter les réponses automatiques.

Actualités similaires :