Sondage :

Votre avis sur le site

Voir les résultats
Lire les commentaires de ce sondage(41)
  Génial !(1431 votes)
  Bien(186 votes)
  Peut mieux faire(84 votes)
  Vraiment bof(118 votes)
  Avis neutre(55 votes)

Publicité




Partenaires




Jmax-Hardware

mxdev.net

113 visiteur(s) en ligne

L'un des pères de l'Intelligence Artificielle, John McCarthy, nous a quitté

Rubrique : Le monde informatique, écrit le 2011-10-31 12:00:03 par Troll.

Image: 320px-john_mccarthy_stanford.jpgAprès Steve Jobs puis Dennis Ritchie, une troisième personnalité emblématique de l'informatique nous a quitté la semaine dernière. À l'âge de 84 ans, John McCarthy, l'un des pionniers de l'Intelligence Artificielle (I.A.), nous a quitté.


Contrairement au décès de Steve Jobs, celui de John McCarthy n'aura pas eu le droit à bref discours d'Obama et de tous les grands patrons du high-tech, pourtant, tout comme Dennis Ritchie, l'homme a certainement fait bien plus pour l'informatique que le grand patron de la pomme.

Sa biographie, disponible en ligne sur le site de l'université de Stanford nous rappelle notamment qu'il est à l'origine du langage LISP, inventé en 1958, qui est le plus vieux langage informatique après le Fortran. Toujours utilisé, LISP est très vite devenu le langage favori des chercheurs dans le domaine de l'I.A. . McCarthy était également à l'origine de la fondation du prestigieux laboratoire de recherche en intelligence artificielle du MIT ainsi que celui de Stanford, qu'il avait fondé par la suite.

Comme beaucoup de pionniers de l'I.A., McCarthy pensait que les ordinateurs arriveraient rapidement à un stade d'intelligence artificielle qui égalerait celle des êtres humains. Dans un article de 1960, intitulé "Des programmes dotés de sens commun", il expliquait ses principes de programmation et comment il construisait des programmes qui "apprendront de leur expérience aussi efficacement que les humains".

L'ère des ordinateurs surpassant les humains n'est pas encore arrivée (sauf peut-être dans le domaine des échecs) mais John restait tourné vers le futur, sa biographie nous apprend notamment que vers la fin de sa vie, le chercheur s'était penché sur les voyages interstellaires, pensant qu'ils étaient "entièrement possibles avec de petites améliorations des technologies actuelles, si l'on accepte des voyages d'une durée de plusieurs centaines ou de plusieurs milliers d'années". Ses travaux serviront certainement encore pour un certain temps comme base pour les chercheurs en informatique.

scoopeo    Partagez sur Yahoo! Mon Web 2.0  bookeet  pioche  Partagez sur del.icio.us  Partagez sur digg.com  Partagez sur furl.net  Add to Google spurl  simpy  Partagez sur netscape.com  Partagez sur StumbleUpon  tapemoi  Partagez sur Google Bookmarks  Partagez sur Technorati  Partagez sur blinklist  fuzz  nuouz  Partagez sur Newsvine  Partagez sur ma.gnolia 

Lire les commentaires (3)

Voir toutes les actualités



Les commentaires on été désactivés.