Sondage :

Votre avis sur le site

Voir les résultats
Lire les commentaires de ce sondage(41)
  Génial !(1425 votes)
  Bien(184 votes)
  Peut mieux faire(84 votes)
  Vraiment bof(118 votes)
  Avis neutre(55 votes)

Publicité




Partenaires




Jmax-Hardware

mxdev.net

122 visiteur(s) en ligne



  >> Sommaire :  >>

Dossier/test : Chrome le navigateur de Google

>> Auteur : Troll

Commentaires




L'interface utilisateur

Du côté de l'interface utilisateur Google Chrome se veut simpliste, son but est de se faire oublier.
En effet d'après les développeurs de Google, "si vous l'oubliez, c'est que nous avons bien travaillé".


Ainsi on remarquera tout d'abord le choix de placer les onglet tout en haut de la fenêtre comme Opera, choix argumenté par le fait que "la première chose qui intéresse l'utilisateur, c'est la navigation, et donc la navigation par onglet" il paraît donc en somme tout à fait logique de placer ce qui intéresse l'utilisateur en premier lieu tout en haut de la fenêtre.

Image: Barre_haut.png
Cliquer pour agrandir


Ainsi comme vous le voyez tout a été réduit pour ne rentrer que dans quelques boutons.

Le bouton menant à la page d'accueil n'est pas affiché par défaut et on obtient donc du côté gauche seulement 3 boutons : Précédent, Suivant et Rafraîchir.

Tout comme Firefox, l'étoile intégrée dans la barre d'adresse sert à marquer la page et/ou à gérer le marque-page. Le système est ici totalement repris puisque même la boîte de dialogue est la même que celle du panda roux.

On a également droit a un discret bouton "Ok" qui est ici une petite flèche située tout à droite et qui se fait réellement très discrète.

On vient ensuite au deux icônes les plus importants puisque le premier va proposer toutes les actions possibles du navigateur (ouvrir un nouvel onglet, nouvelle fenêtre, etc. ...) alors que le deuxième permettra son paramétrage.


Bien que Google veuille réduire au maximum - au point de fusionner l'éternelle barre de titre des fenêtres avec la barre d'onglet (cf boutons réduire/agrandir/fermer) - nous avons tout de même droit à une barre de favoris, pas forcément affichée si l'on n'a importé aucun favoris et que la liste est donc vide.


Omnibox : Barre d'adresse, barre de recherche...


Toujours dans cette optique minimaliste, Google a décidé de fusionner barre de recherche et barre d'adresse.

En effet avec les dernières versions des navigateurs Opera et Firefox, un système est en place et recherche automatiquement dans les favoris et dans l'historique de navigation lors de la frappe dans la barre d'adresse, alors au fond pourquoi ne pas élargir la recherche aux moteurs de recherche ?

Bien sûr Google est le moteur de recherche proposé par défaut et on pourrait croire que la possibilité de le changer a été éloignée... eh bien non.

Comme cette barre sert aussi bien de barre de recheche que de barre d'adresse, un simple clic droit dessus vous suffira à changer de moteur de recherche :

Image: Modif_SearchEngine.png

Tout comme Firefox et Opera, cette omnibox recherchera bien évidemment dans vos favoris et dans votre historique en plus de faire systématquement une recherche sur Google pour vous proposer des suggestions :

Image: omnibox_suggests.png
 Cliquer pour agrandir


Image: Move_Tab_BD.pngOn ne change pas une équipe qui gagne, Chrome ne révolutionne pas la navigation au niveau de la prise en main, les mêmes raccourcis clavier (CTRL + T, CTRL + W, etc.) que dans les autres navigateurs sont utilisés, d'ailleurs une liste est disponible ici.


On notera néanmoins la facilité d'organisation des onglets, du fait de la séparation des processus, Google Chrome est capable de réorganiser vos onglets, et même les transformer en fenêtre ou les déplacer directement dans une autre fenêtre par un simple glisser/déplacer.

Ainsi voici comment transformer un onglet en fenêtre :

Image: Sortir_onglet.png
Cliquer pour agrandir



Et une transformer une fenêtre en onglet, ou changer un onglet de fenêtre :

Image: Insert_Tab.png
Cliquer pour agrandir



Pop-Ups et favoris


Image: Avale_popup.pngGoogle Chrome amène également une nouvelle façon de gérer les pop-ups dont la venue ne peut pas être détectée comme étant volontaire ou involontaire.

Ainsi on connaissait déjà avec les navigateurs Firefox , Internet Explorer et Opera ceci :


  • Bloquage pur et simple de la pop-up.

  • Bloquage de la pop-up avec message d'avertissement en bas à droite pour l'ouvrir en un clic (Opera).

  • Bloquage de la pop-up avec message d'alerte proposant un choix (Firefox).

  • Affichage de la pop-up dans une nouvelle fenêtre (non bloquée).

  • Affichage de la pop-up dans un nouvel onglet (Opera).


Pourtant Chrome a réussi à innover et à inventer une méthode hybride prenant avantages de toutes les méthodes précédemment citées.

Lorsqu'une pop-up doit être ouverte, elle est placée en bas à droite de la fenêtre sous la forme d'un petit onglet qu'il suffit de tirer pour le remonter à l'écran :

Image: popup_reduite.jpg
Cliquer pour agrandir

Ainsi la pop-up n'importune personne puisque vous pourrez peut-être même ne pas la voir, et vous n'avez pas besoin de répondre à un message vous proposant un choix etc. et nécessitant plusieurs clics, pour visionner ou pas la fenêtre pop-up.

Pour ce qui est question des favoris, on regrettera malheureusement qu'aucune véritable interface de gestion des favoris ne soit présente mise à part la petite boîte qui apparaît en dessous de l'omnibox lorsque l'on clique sur la petite étoile située en haut à gauche de cette dernière.

Image: favbox.png

Ainsi mise à part cette petite boîte permettant de gérer son favori uniquement en ayant tapé son url dans l'omnibox, les seules autres manières d'accéder aux favoris sont alors la barre de favoris affichée en haut de Chrome ainsi que la page "Nouvel Onglet".

On aurait en effet préféré un outil dédié à la gestion des favoris comme notamment la bibliothèque de Firefox 3, ou tout au moins l'affichage de la liste des favoris avec des actions possibles sur ceux-ci dans un panneau amovible comme dans Opera notamment.

Image: historique.png
Cliquer pour agrandir


Il en est de même pour l'historique de navigation, bien que la page "historique" soit relativement bien présentée et plutôt "agréable à l'oeil", l'utilisateur aura sans doute du mal à se faire à cet affichage totalement "web" ou chaque objet est présenté sous forme de lien (comme par exemple les "onglets fermés récemment" dans la page "Nouvel onglet").

De plus la page "Historique" ne propose que peu d'options d'action sur chaque entrée affichée pour le moment, on a bien la possibilité de supprimer l'historique en fonction de la date mais aucune action n'est disponible via le clic droit pour chaque entrée.

Ainsi on aurait par exemple apprécier un simple "Supprimer" lors d'un clic droit sur une entrée de l'historique, espérons que cela soit ajouté très prochainement.


Image: dlpage_lg.jpg

Gestion des onglets



En plus de la possibilité de déplacer et de transformer vos onglets en fenêtres comme nous l'avons vu toute à l'heure, Google Chrome permet également comme le font déjà Firefox et Opera de récupérer les onglets fermés récemment.

Cette fonction, tout comme la fonction d'ouverture rapide des onglets les plus visités et des favoris se trouvent sur la page de nouvel onglet (lorsque vous appuyez sur le petit + ou que vous appuyez sur les touches CTRL + T).

Google Chrome mise beaucoup sur cette page : c'est elle qui regroupe nombre de fonction comme la recherche sur Internet (avec le moteur de recherche par défaut que vous aurez configuré... ou Google si vous n'en avez pas configuré), ainsi qu'un équivalent du "Speed Dial" de Opera mais sans cette fois la possibilité d'y situer les sites que l'on souhaite (du moins pour le moment) et uniquement en fonction de votre navigation (sites les plus souvent visités).

On remarquera également une idée reprise de Internet Explorer 7 qu'est le positionnement d'un nouvel onglet ouvert par clic molette sur un lien après l'onglet actif (lors d'un clic-molette par exemple). Fonction très pratique notamment pour les gros utilisateurs d'onglets ayant facilement une vingtaine d'onglet, ainsi l'ouverture d'un nouvel onglet n'oblige pas à aller chercher le nouvel onglet tout à droite de la barre d'onglet, et permet de changer rapidement d'onglet vers le nouvel onglet que l'on vient d'ouvrir.


Gestion des téléchargements


Tout comme les pop-ups et le reste de la navigation, c'est-à-dire toujours dans le même esprit minimaliste, Google Chrome a réussi à réduire les téléchargements à une simplement petite barre de la même couleur que le reste du navigateur, quasi-invisible, en bas de page.

Image: downloadbar_chrome.png
Cliquer pour agrandir


Empreinté en partie de la barre en bas de Firefox 3 qui nous indique l'état des téléchargements en cours, cette barre de téléchargements permet à l'instar des favoris et de l'historique plutôt vides d'actions possibles, de gérer les téléchargements très facilement et en totalité, la petite flèche permet de faire apparaître les différentes actions possible : Ouvrir, supprimer, etc. et vous pouvez accéder tout comme pour le reste des fonctions de Chrome à une "page web" présentant tous les téléchargements de l'historique des téléchargements en cliquant sur le lien "Afficher tous les téléchargements" à droite :

Image: downloadpage_chrome.png
Cliquer pour agrandir


  1  2  3 4  5  6  7  8  9
< < page précédente page suivante > >

Les commentaires on été désactivés.