Sondage :

Votre avis sur le site

Voir les résultats
Lire les commentaires de ce sondage(34)
  Génial !(1312 votes)
  Bien(182 votes)
  Peut mieux faire(84 votes)
  Vraiment bof(118 votes)
  Avis neutre(55 votes)

Publicité




Partenaires




Jmax-Hardware

mxdev.net

94 visiteur(s) en ligne

Google avale et cache vos cartes bancaires

Rubrique : Google, écrit le 2009-03-22 15:08:05 par Troll.

Image: google_logo_5.jpgEncore une histoire qui ne fait pas bonne publicité pout Google, en effet le moteur de recherche le plus utilisé du monde aurait permis de récupérer des informations sur quelques plus de 22 000 cartes de crédits.

Google est un peu comme un enfant de quelques mois, ou comme votre adorable petit chien, il avale tout ce qui passe, si vous laissez trainer quelque-chose par terre, votre enfant le mange, eh bien si vous laissez trainer quelque-chose sur la toile, Google le mange !

C'est ainsi que l'on pourrait résumer les différentes affaires qui sont déjà arrivées à Google depuis plusieurs années, après avoir déjà précédemment permis de révéler les informations de connexion d'un site par-ci ou les coordonnées bancaires stockées sur un site par-là, Google récidive, enfin, pas tout à fait, mais les conséquences sont proches.

En effet, un webmarchand australien a récemment découvert une faille de sécurité dans le moteur de recherche Goolge, la faille en question permet de révéler informations bancaires ayant transitées au travers d'une passerelle de paiement.

Bien que les choses ne soient pas très clair sur la question de savoir si la faille de sécurité incombe bien à Google ou en réalité à la plate-forme marchande, le cache de Google a permis à ce marchand australien d'obtenir les numéro de cartes bancaires, les noms de leurs détenteurs ainsi que leur date de validité, de clients principalemet américains, britanniques et australiens. Le marchand explique que « J'ai reçu une notification Google pour un article, après m'être rendu sur la page je me suis retrouvé dans un répertoire virtuel avec plein de fichiers. Il semblerait que le site ait été une passerelle de paiement gérant les transactions financières de différentes boutiques en ligne ».

Ce n'est pas la première fois que Google est incriminé dans une affaire de sécurité. En effet, au mois de mai 2007, il a été révélé qu'un petit script permettait d'effectuer des recherches de cartes de crédit directement au sein du moteur.

Une enquête à été ouverte par la police.

scoopeo    Partagez sur Yahoo! Mon Web 2.0  bookeet  pioche  Partagez sur del.icio.us  Partagez sur digg.com  Partagez sur furl.net  Add to Google spurl  simpy  Partagez sur netscape.com  Partagez sur StumbleUpon  tapemoi  Partagez sur Google Bookmarks  Partagez sur Technorati  Partagez sur blinklist  fuzz  nuouz  Partagez sur Newsvine  Partagez sur ma.gnolia 

Lire les commentaires (2)

Voir toutes les actualités



Pages : 1
Toto Hors ligne
Animateur / Modérateur
******

Messages : 6 413
Inscription : Feb 2007
Réputation : 14
Message : #1
RE: Google avale et cache vos cartes bancaires
Carrément o_O

"Dans la vie, j'ai eu le choix entre l'amour, la drogue et la mort. J'ai choisi les deux premières et c'est la troisième qui m'a choisi..."
Jim Morrison
22-03-2009 16:42 PM
Envoyer un email à cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Zarnergun Hors ligne
Petit Branleur Heureux :)
******

Messages : 4 191
Inscription : Feb 2007
Réputation : 12
Message : #2
RE: Google avale et cache vos cartes bancaires
Google est tout en même temps le paradis et l'enfer, l'ange et le diable, hugh laurie (le meilleur) et chuck norris ...bref ca fait flipper ..

Légèrement en vacances (bcp en fait)
Bux
27-03-2009 11:30 AM
Envoyer un email à cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Pages : 1



[-]
Réponse rapide
Message
Entrez votre réponse à ce message ici.



Vérification de l'image
Vérification de l'image
(insensible à la casse)
Veuillez saisir le texte contenu dans l'image de gauche dans la zone de texte ci-dessous pour éviter les réponses automatiques.

Actualités similaires :