Sondage :

Votre avis sur le site

Voir les résultats
Lire les commentaires de ce sondage(32)
  Génial !(1311 votes)
  Bien(182 votes)
  Peut mieux faire(84 votes)
  Vraiment bof(117 votes)
  Avis neutre(55 votes)

Publicité




Partenaires




Jmax-Hardware

mxdev.net

104 visiteur(s) en ligne

iTunes : Steve Jobs ne croit pas à l'abonnement

Rubrique : Apple, écrit le 2007-04-28 11:26:19 par Troll.

Image: applelogoge5.png
Bien que, d'après certaines rumeurs, les maisons de disque aient tenté d'inciter Apple à mettre en place une formule d'abonnement locatif sur son iTunes Store, Steve Jobs, PDG de la firme, ne semble déterminé à camper sur ses positions. Selon lui, le modèle de l'abonnement ne répond pas aux besoins de l'utilisateur qui veut posséder, sans compromis, la musique pour laquelle il paie. « Il ne faut jamais dire jamais », a déclaré Steve Jobs à l'agence Reuters, mais « le modèle de l'abonnement a été un échec jusqu'à maintenant ».

En revanche, Steve Jobs confirme les intentions d'Apple en matière de musique commercialisée sans mesures techniques de protection, ou DRM. « Nous avons dit que nous pensions que la moitié des titres proposés sur iTunes le seraient dans des versions sans DRM », a ajouté Steve Jobs. « Je pense que nous allons y parvenir ». Ces affirmations interviennent alors que la firme à la pomme s'apprête à renégocier les contrats qui la lient aux maisons de disque pour son iTunes Store.

Aujourd'hui, un iPod contient de cinq cents à plusieurs dizaines de milliers de titres et les maisons de disque estiment que cet espace de stockage est le plus souvent occupé par des fichiers téléchargés illégalement sur Internet. Certaines pensent qu'une formule d'abonnement locatif, avec laquelle le consommateur peut télécharger et écouter la musique de son choix tant qu'il s'acquitte de son forfait, leur permettraient d'augmenter leurs revenus.

De leur côté, Apple et Steve Jobs ont maintenant choisi de militer pour l'abandon des mesures techniques de protection. Maintenant qu'EMI a accepté d'ouvrir son catalogue, d'aucuns estiment que la situation pourrait rapidement devenir intenable pour les autres grandes maisons de disque telles que Warner, Sony BMG ou Universal.


source : clubic.com

scoopeo    Partagez sur Yahoo! Mon Web 2.0  bookeet  pioche  Partagez sur del.icio.us  Partagez sur digg.com  Partagez sur furl.net  Add to Google spurl  simpy  Partagez sur netscape.com  Partagez sur StumbleUpon  tapemoi  Partagez sur Google Bookmarks  Partagez sur Technorati  Partagez sur blinklist  fuzz  nuouz  Partagez sur Newsvine  Partagez sur ma.gnolia 

Soyez le premier à commenter cette actualités ! !

Voir toutes les actualités



Aucun commentaire



[-]
Réponse rapide
Message
Entrez votre réponse à ce message ici.



Vérification de l'image
Vérification de l'image
(insensible à la casse)
Veuillez saisir le texte contenu dans l'image de gauche dans la zone de texte ci-dessous pour éviter les réponses automatiques.

Actualités similaires :