Sondage :

Votre avis sur le site

Voir les résultats
Lire les commentaires de ce sondage(41)
  Génial !(1431 votes)
  Bien(186 votes)
  Peut mieux faire(84 votes)
  Vraiment bof(118 votes)
  Avis neutre(55 votes)

Publicité




Partenaires




Jmax-Hardware

mxdev.net

109 visiteur(s) en ligne

Steve Jobs haïssait Android

Rubrique : Le monde informatique, écrit le 2011-10-21 14:32:37 par Troll.

Image: rip-jobs.jpgTout le monde savait que Steve Jobs, en tant que patron d'Apple, ne portait pas Android dans son coeur et surtout depuis que l'OS de Google était passé très loin devant celui de la pomme. Ce que l'on sait moins, c'est que Steve Jobs vouait en réalité une haine farouche au petit robot vert.

Alors que la biographie officielle du défunt Steve Jobs va bientôt être publiée et que même Samsung et Google, les deux ennemis jurés de Apple depuis le début de la guerre de brevets que mène la firme de Cupertino contre Android ont salué l'homme qu'il était et on même retardé la publication des spécifications d'Android 4.0 et du Galaxy Nexus en respect de sa mémoire, des extraits de cette même biographie montrent un dirigeant hargneux (voire haineux), prêt à tout pour détruire son concurrent.

À son biographe, Jobs confie : "Je me battrai jusqu'à mon dernier souffle, je dépenserai tout l'argent d'Apple si besoin est, pour corriger cela, pour détruire Android, parce que c'est du vol à haut niveau. Je vais leur faire une guerre thermonucléaire".

Alors que les différentes cours de justice dans le monde sont plutôt perplexes sur les fameux emprunts d'Android faits à iOS ou plus généralement aux technologies Apple, pour Steve Jobs il n'y avait aucun doute au fait qu'Android était un projet honteusement volé dans sa totalité au patrimoine d'Apple. Les lettres de Eric Schmidt faites au patron d'Apple n'ont d'ailleurs rien changé à la guerre qu'Apple a menée ces derniers temps à Android, qui se révèle être en réalité principalement le fait d'un seul homme : son ancien dirigeant.

Image: logo-android.pngJobs explique à son biographe que Google lui a fait une proposition financière balayée du revers de la main : "Je ne veux pas de ton argent. Si tu m'offrais 5 milliards, je n'en voudrais pas. J'ai assez d'argent. Tout ce que je veux c'est que tu cesses d'utiliser nos idées dans Android, c'est tout ce que je veux", lui aurait-il déclaré. Toute négociation était alors impossible.

Ces mots, confiés de Steve Jobs à son biographe, confirment donc que la guerre totale menée par la firme de Cupertino contre le succès galopant du système libre de Google était une affaire personnelle de son dirigeant avant tout, peut-être les différents partenaires Android (Samsung, HTC, Motorola, etc. ...) ainsi que Google, arriveront-ils, maintenant que Steve Jobs n'est plus, à trouver un accord avec Apple ?

En tout cas, le succès foudroyant de Android ne semble pas avoir rendu fou que l'ancien PDG d'Apple, en effet, le PDG de Microsoft a également récemment déclaré "il n'est pas nécessaire d’être informaticien pour se servir d'un Windows Phone. Je pense que c'est le cas pour se servir d’un téléphone Android", propos difficiles à prendre au sérieux quand on sait que Android a été vendu à plusieurs dizaines de millions d'exemplaires dans le monde l'an dernier... les informaticiens auraient-ils envahi la planète ?

scoopeo    Partagez sur Yahoo! Mon Web 2.0  bookeet  pioche  Partagez sur del.icio.us  Partagez sur digg.com  Partagez sur furl.net  Add to Google spurl  simpy  Partagez sur netscape.com  Partagez sur StumbleUpon  tapemoi  Partagez sur Google Bookmarks  Partagez sur Technorati  Partagez sur blinklist  fuzz  nuouz  Partagez sur Newsvine  Partagez sur ma.gnolia 

Lire les commentaires (6)

Voir toutes les actualités



Les commentaires on été désactivés.