Sondage :

Votre avis sur le site

Voir les résultats
Lire les commentaires de ce sondage(41)
  Génial !(1425 votes)
  Bien(184 votes)
  Peut mieux faire(84 votes)
  Vraiment bof(118 votes)
  Avis neutre(55 votes)

Publicité




Partenaires




Jmax-Hardware

mxdev.net

111 visiteur(s) en ligne



  >> Sommaire :  >>

[dossier] L'anonymat sur Internet

>> Auteur : Troll

Commentaires




I. Google & Web communautaire

Google, l'outil révolutionnaire et... pervers


Tout le monde a déjà utilisé ou entendu parler au moins une fois du moteur de recherche Google, qui totalise à lui seul près de 98% des requêtes de recherche sur la toile Française, et 95% sur la toile mondiale. Google est utilisé tous les jours par des millions et millions de personnes et ses requêtes se comptent sans-doute maintenant en milliards par semaine, seulement, si Google représente un outil puissant et très très utile à tout un chacun... Google est tout aussi utile à une personne souhaitant obtenir des informations à votre égard, par exemple. Google ne faisant pas la différence et tentant toujours de répondre au plus juste, il fait tout le travail de recherche à notre place... Un petit exemple ?

Imaginons que je veuille obtenir des informations sur monsieur "Jean-Henry Du-Cobaye" (toute ressemblance est fortuite), je me rends sur Google et je fais une simple recherche... je tomberai sans doute sur des liens généraux ou de laboratoires, à cause du mot "Cobaye".

Précisons la recherche



Nous savons que le monsieur que nous recherchons habite en France, nous allons pouvoir affiner la recherche.

Ainsi en cherchant avec des mots clés tels que "annuaire" ou "adresse" ou d'autres astuces encore, nous finissions par obtenir sa ville.

Par chance, nous tombons sur des archive de fils de discussions par mails comme cela se faisait très souvent avant l'apparition des forums Webs, nous apprenons ainsi que ce monsieur s'intéressait à la recherche scientifique dans les domaines de l'astronomie et des supercalculateurs d'IBM, par la même occasion nous récupérons son mail et une IP qui traînait par là. Grâce à celle-ci nous récupérons son fournisseur d'accès à l'époque.

Nous tentons alors de faire une recherche avec son fournisseur d'accès en mot clés... nous arrivons sur un site personnel.

Là nous trouvons un lien vers un blog, très professionnel il parle de son travail, nous pouvons cependant dénicher dans les commentaires que cet homme est marié, il aurait peut-être même des enfants...

Nous nous arrêterons ici mais nous aurions sans doute pu, en se questionnant sur les goûts qu'il pourrait avoir grâce à son travail, récupérer d'autres sites où il a été présent à un moment ou à un autre et constituer un dossier épais.

Plus effrayant pour la jeunesse



Pour ce monsieur, nous sommes tombés sur l'éternel principe du site personnel, le blog, cependant le sien parlait travail et servait d'une certaine façon de plate-forme publicitaire, malheureusement, les jeunes n'ont pas ce tacte.

En effet les adolescents et adolescentes, ainsi que nombre de personne même après, tiennent un blog très personnel, photo à l'appui, d'elles-mêmes et de tous leurs amis (avec ou sans leur avis), bien évidemment afin de faire partager leur joie de vivre à tout le monde, il est très important de donner des titres voir des noms aux images, des noms souvent... nominatifs, un pléonasme ? Non car là, il est question de nominer leur identité, sur les plate-forme notamment de la radio SkyRock, qui a explosé le phénomène "blog" auprès des jeunes, très rares sont ceux qui gardent leur anonymat.

La plate-forme est faite pour mettre une photo et la commenter, mettre les blogs de ses amis etc... Ce n'est évidemment pas anodin et n'importe qui accède à tout ce fouillis, par exemple un recruteur pour obtenir des informations sur un postulant dans une grande entreprise, ou qui ferait une recherche sur le père par exemple (car c'est en général son patronyme qui est transmis).




La douleur du Web 2.0 et communautaire



Tout le monde en parle, le Web 2.0 a tend à son apogée en ces temps de mondialisation des relations aussi bien commerciales que sociales.

C'est ainsi que l'on voit fleurir de plus en plus de plate-formes communautaires telle le très prisé "FaceBook" qui fait suite à d'autres comme "copainsdavant.fr" etc... Même les sites proposant des services originaux mettent en place des systèmes communautaire, ainsi on voit notamment le site de music en ligne "Deezer.com" ou encore "jamendo.com" où il est possible de partager sa playlist, ses albums préférés, se créer un groupe d'amis, etc...
Sans parler des messageries instantanées qui mettent en relations des millions de personnes dont la moitié ne se connaît sûrement pas.

Tous ces sites nous incitent à nous ouvrir, à avoir des amis, des relations, sans oublier bien sûr les très nombreux sites de rencontre comme Meetic, où si vous faites attention vous remarquerez vite que l'image censée servir d'extension de notre image physique, aussi appelée "avatar", est bien souvent... une photo de la personne en question. Ce qui est normal pour les sites de rencontres l'est moins pour les sites communautaires, et toutes ces plate-formes internet tendent à inciter les gens à se révéler entièrement sur la toile afin de pouvoir se faire plus facilement des liens.

Cependant ce jeu est dangereux, et l'anonymat en prend un coup, les informations données sur ces sites web sont bien entendues visibles par tout le monde et même celles qui sont privées pourraient très bien être piratées par un tiers comme c'est arrivé à la plate-forme myspace qui s'est vu dérobés plusieurs dizaines de giga-octets de données personnelles.

Ces sites étant souvent très connus, ils en sont tout aussi bien référencés, et bien placés sur les requêtes du moteur de recherche Google ou de ses concurrents.

Ces sites sont tellement dangereux pour notre vie privée que la CNIL, la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés, s'en est pris à la plate-forme FaceBook en menaçant fort si rien de changeait. Si vous n'êtes pas au courant, la CNIL n'a malheureusement que très très peu de moyens et le fait qu'elle en ait utilisé contre FaceBook montre qu'il y avait un réel danger, et important.

  1  2  3  4  5  6  7 8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21
< < page précédente page suivante > >

Les commentaires on été désactivés.